Contact BECOME VIP VIP CONNEXION
Capture.spyder.2014.1

NON, ce n’est pas une moto

NON , ce n’est pas une moto

Depuis l’apparition des tous premiers Spyder de Canam en 2007 , plusieurs observateurs ne manquèrent pas l’occasion de vouloir établir une comparaison avec le véhicule qui s’en rapprochait le plus , la moto . Pourtant , les adeptes de Spyder le savent bien , il y a beaucoup plus de différences que de similitudes entre ces deux véhicules routiers.

                                               Capture.spyder.2014Capture.moto
           Le Spyder et la moto partagent le fait qu’ils sont conçus pour 2 personnes, un pilote et un passager qui chevauchent l’engin en ligne , qu’ils permettent des balades ouvertes à l’environnement et qu’ils offrent de vives accélérations . C’est là à mon avis que s’arrêtent la plupart des comparaisons .
Les différences cependant sont multiples . La toute première est évidemment le design unique en Y du Spyder qui ajoute une roue à l’avant et donc un point d’appui . Cette caractéristique est un élément majeur de sécurité . La nécessité d’équilibre pour le véhicule à l’arrêt ou en mouvement est absente . La stabilité d’un Spyder le rapproche naturellement beaucoup plus d’une automobile que d’une moto .
Le Spyder possède aussi des technlogies de stabilité empruntées à l’automobile comme l’anti-patinage qui régularise l’adhérence des roues à la chaussée par un contrôle électronique de vitesse . Certaines motos possèdent le freinage ABS , pour le Spyder c’est une caractéristique standard et de plus le freinage est uniforme aux trois roues . Alors que sur une moto il est essentiel d’équilibrer entre l’avant et l’arrière la pression sur les freins , le pilote du Spyder n’a pas à s’en soucier .
Le Spyder est donc un véhicule dont la conduite est plus facile à maîtriser qu’une moto . Il est possible d’obtenir une autorisation de conduire un Spyder dans plusieurs provinces canadiennes et états américains sans suivre un cours de conduite de moto , une courte formation adaptée aux véhicules trois roues suffira .
Dans la plupart des cas , le coût en assurance et des enregistrements , surtout au Québec , en sera réduit comparativement à une moto .
Je déteste entendre dire que le Spyder est une  » moto à 3 roues  » . Je déteste tout autant les commentaires de certains motocyclistes , pas tous heureusement , qui s’évertuent à proclamer avec un air de supériorité , que le Spyder n’est pas une moto . Les propriétaires de Spyder le savent pertinemment bien et c’est d’ailleurs pourquoi ils ont fait leur choix . Le Spyder donne un sentiment d’évasion , procure beaucoup de plaisir à être piloté , et ce avec beaucoup de sécurité .
Le nombre de véhicules qui apparaissent sur les routes est en forte croissance , les clubs de membres se multiplient , les marchands d’articles personnalisés se développent , le succès populaire du Spyder est indéniable et là pour rester .

René Lavoie , Fier pilote de Spyder .

You will like...

One Response

  1. marcel cloutier dit :

    Tres belle explication

Leave a Reply

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.