Contact BECOME VIP VIP CONNEXION
DSC_0044.001

NOTRE PLUS BEAU VOYAGE EN SPYDER

C’est à l’aube de la retraite de mon épouse que l’on a commencé à faire de la moto tous les deux. Mon garçon et sa copine nous on donné la piqûre. Ils en avaient chacun une et c’était tellement plaisant de les voir rouler ensemble tous les deux, qu’on a décidé nous aussi de partir à l’aventure.

spyder tv article maurice 2On a joint un club de moto où la sécurité était de mise et chacun sur notre moto, des Shadow 750cc, on a fait de très belles randonnées avec les membres de ce club qui nous ont tout enseigné sur la façon de rouler en groupe de façon sécuritaire. On s’est dit que ce serait plaisant de rouler ensemble sur la même moto au lieu d’être côte à côte en formation guettant constamment les faits et gestes de notre coéquipier mais les grosses motos ne me satisfaisaient pas. On a alors acheté un Spyder RT-S 2011. On avait opté pour la couleur grise et le vendeur nous a montré le seul modèle gris qui lui restait : le modèle de plancher équipé de tous les accessoires chromés disponibles chez BRP. On est tombé en amour avec ce très beau modèle.

C’était à la fin du mois de juillet et on a fait plus de 13 000 km avec le même club de moto. Étant plus large qu’une moto, on voyageait toujours à l’arrière de peloton et on n’avait plus à se soucier des coéquipiers de la formation. La seconde année, c’est 30 000 km qu’on a parcouru au Canada, presque tout le Québec (Lac St-Jean et la Gaspésie), le Nouveau-Brunswick  ainsi que le Cabot Trail en Nouvelle-Écosse.

spyder tv article maurice 1

À l’ouverture de la saison de moto 2013, Pierre Poliquin, l’un des administrateurs du nouveau Club Spyder des Laurentides, nous a parlé d’une randonnée qu’il préparait à Maggie Valley pour l’évènement « Spyder Owner’s Event » de BRP. Le trajet comportait de belle randonnée sur le magnifique Blue Ridge Parkway en Caroline du Nord. Durant ses explications sur ce projet, mon épouse et moi avons échangé un regard complice et notre décision était déjà prise, soit d’embarquer dans le convoi. Sans compter que près de Maggie Valley, il y a le Tail of the Dragon : 318 courbes dans 11 milles, un incontournable pour tous les amateurs de moto.  De plus, mon fils nous en avait parlé avec tellement d’éloges qu’on ne pouvait pas passer aussi près sans s’y risquer.

Tout était très bien organisé par Pierre : le trajet, les couchers à différents hôtels ou motels, les étapes courtes ou longues planifiées selon la température, les panoramas à vous couper le souffle, les belles routes sinueuses mais aussi quelques autoroutes parce qu’on n’a pas toujours un surplus de temps à notre disposition. Au total, on était 9 personnes enthousiastes sur 7 Spyders dont deux très beaux modèles modifiés qui allaient d’ailleurs concourir durant l’évènement.

DSC_0049

Durant le Spyder Owner’s Event, BRP avait organisé des randonnées aux alentours de Maggie Valley et j’ai alors eu la chance de réaliser mon rêve de faire le Tail of the Dragon avec en prime, des guides qui nous amenaient dans les beaux coins de ce pays. On n’avait qu’à suivre le rythme des accompagnateurs. BRP qui nous ont bien reçus durant cet évènement avec deux repas servis avec diligence et ce, malgré les quelques 1 000 personnes présentes. En plus, nous avions des rabais sur des vêtements et un concours des plus belles motos.

DSC_0026

Nos deux amis québécois, Rick Malo et Pierre Poliquin, ont d’ailleurs remporté respectivement la première et seconde place lors de ce concours de beauté de Spyder. Au retour de l’évènement, j’ai parcouru une seconde fois la route 219 (Tail of the Dragon) mais cette fois en sens inverse avec nos amis du Club Spyder des Laurentides. C’est sans aucun doute le plus beau voyage que j’ai fait jusqu’à maintenant en Spyder, tant pour l’organisation que pour la beauté des paysages.

Merci au Club Spyder des Laurentides et aussi à Pierre Poliquin d’avoir pu organiser une aussi belle randonnée. Je me suis fait de bons amis lors de cette semaine-là et je compte bien continuer à faire de la moto encore longtemps avec les membres de ce club. J’ai d’ailleurs changé mon RT-S 2011 qui avait plus de 57 000 km pour un RT-S 2013. Des roues plus grandes et des appuies-pieds nous apportent un peu plus de confort et de stabilité pour pouvoir parcourir encore plus de milles vu que l’on veut faire beaucoup de voyages aux États-Unis en 2014.

Maurice et Marielle

You will like...

One Response

  1. Un gros merci pour cette belle histoire mes amis….. va falloir répéter cela avec une autre grosse randonnée cette année, Spyderfest Missouri les amis ??? hehe

Leave a Reply

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.